Naviguer dans la rade de Cherbourg

Samedi 16 septembre 2017

 Dernière manche du championnat double Lejetté 2017, petit temps avec 9 bateaux inscrits. Un parcours tortueux avec une belle bagarre en réel, entre le J88 Just in the air et le JPK 1010 Night & Day, qui tournera à l’avantage du premier.

En compensé, VMG USINAGE THERMICLIM, s’accroche toujours au paquet de tête grâce à l’expérience accumulé par son skipper !

Le podium de la manche 05 :    

JUST IN THE AIR – Axel Gadbin
VMG USINAGE THERMICLIM – Eric Yon
MAC DO 2 – Dominique Lanièce

Les résultats du championnat 2017 :
OIRRIOR – Thierry Lecuru
VMG USINAGE THERMICLIM – Eric Yon
MAC DO 2 – Dominique Lanièce

 

Samedi 24 juin 2017

Ainsi se fini la première partie des régates du weekend, c’est la trêve estivale !

 Crachin de juin, vent annoncé : une vingtaine de nds avec rafales, les doubles étaient peu nombreux pour tenter l’aventure, seulement 5 bateaux présents sur la ligne, les aficionados de la discipline.
Top départ à 12h05, le Mistral à des problèmes de pilote,
partira, partira pas ? enfin après une réinitialisation du
système, VMG usinage Thermiclim s’élance vers le large.
Sous spi avec empannages, direction les Pierres Noires,
bouée au large du Cap Lévy que les adeptes du samedi
commencent à bien connaître. Puis c’est au près que les
doubles se dirigent vers le coffre d’Omonville, les écarts
se creusent, Raging Bee prend la tête et compte bien la
conserver. Au coffre, c’est au tour du spi de brise de
propulser les bateaux (et oui, c’est spiable), vitesse de
pointe, 14 Nds pour le JPK, les figurent de style sont au
rendez-vous, en effet le vent monte, 25/26 jusqu’à 30 Nds
sur les anémomètres. Oirrior, avec ces formes pincées sur
l’arrière à du mal à avancer en ligne droite, le bateau roule.
Enfin comme les marins sont expérimentés, tout le monde
rentre au port et se retrouve au Club pour débriefer la
régate du jour. Bravo !

Le podium :

RAGING BEE (Louis Marie Dussere)
OIRRIOR (Thierry Lecuru)
VMG USINAGE – THERMICLIM (Eric Yon)

Samedi 10 juin 2017

Deuxième régate en solo de la première partie de la saison. Une manche musclée avec des manœuvres à la hauteur des sportifs de haut niveaux.

Un vent de sud avec des rafales à 25/26 Nds, un parcours exigeant
avec 3 envois de spi dans des conditions « rafaleuses » ! 9 solitaires sont
au départ prêts à en découdre.

L’arrivée aux Pierres Noires se fait sous spi avec un vent mollissant,
une douzaine de nds, les solos ont quand même sortis les solents car la
suite est normalement prévue plus venteuse. En effet sur le chemin du
retour vers la petite rade, le vent monte ! De plus, ce samedi la rade est
pleine de bateau en tout genre, les 2 Pogo 850 arrivent pour virer la
bouée ouest de la ligne de départ alors que la régate l’entre 2 cap est
dans les starting-blocks, la concentration est de rigueur. La suite doit
être négociée avec 2 envois de spi pour des solos qui fatiguent, les spis
mettent du temps à arriver en tête ! Pour les retours au près, la tactique
est meilleure à proximité du terre plein des éoliennes, les bateaux sont
au coude-à-coude, les 2 JPK arrivent l’un derrière l’autre et les 2 Pogo
850 sont à moins de 2 longueurs. Belle régate, les solos restent
longtemps au bar du Club pour rejouer la journée.
Le podium :

OIRRIOR (Thierry Lecuru)
VMG USINAGE – THERMICLIM (Eric Yon)
RAGING BEE (Louis Marie Dussere)

Samedi 8 avril 2017

Manche 1 du championnat double, 7 bateaux inscrits, une régate avec des conditions changeantes, de 2 à 19 Nds de vent, un super soleil et des concurrents hyper motivés. Le parcours : Roche NW, le coffre d’Omonville, la Truite et retour vers la ligne d’arrivée, soit une distance de 21 milles.

En route vers la passe de l’est au près avec des bateaux qui prennent des options différentes, à droite pour certain vers « l’île éolienne », en direction de la digue du centre pour les autres, à ce petit jeux le JPK et les J 80 passent la bouée en tête et creusent l’écart avec leurs poursuivants.
Direction le coffre d’Omonville sous spi ou en arrivant on peut apercevoir Jasaap faire de drôles de figures avec son spi, en effet le vent est passé de 13/14 Nds à 2/3 Nds avec un courant descendant toujours fort. Les bateaux se regroupent en passant le coffre, Jasaap scotché, les autres passent tranquillement la marque en lofant pour pouvoir faire un retour au près avec peu de vent et du courant contraire.

Bataille de virement de bord le long de la côte, Jasaap revient, Decathlon et E. Leclerc Tourlaville s’accrochent, Pogolyre s’aide de ses copains les dauphins pour doubler les J 80 et partir à la poursuite du JPK 1010. Derrière le tout nouveau Sigma 33 Oirrior est redoutable dans ces conditions, il maîtrise son cap et sa vitesse et reste au contact. Arrivé un peu avant la tourelle Raz Bannes, le vent monte, comme prévu, à 17/19 Nds, la fin s’effectue sur un seul bord pour rentrer dans la rade, Jasaap teste l’intérieur de la tourelle, il paraît qu’il y a un passage à terre.

Pour finir, les bateaux passent la Truite et reviennent vers la ligne d’arrivée sous spi. Tous les concurrents étaient ravis à l’arrivée même si la régate était un peu compliquée et les résultats aléatoires, enfin, c’est le jeu.

Le podium :

    OIRRIOR (Thierry Lecurru)
    POGOLYRE (Bruno Michon)
    VMG USINAGE – THERMICLIM (Eric Yon)

Samedi 1er avril 2017

Manche 1 du championnat solitaire, 5 bateaux inscrits (les autres sont encore sur le terre plein en carénage), des conditions idéales pour une reprise avec un vent de secteur SW d’une quinzaine de nœuds et un parcours de 19 milles.
Les bateaux étaient prêt mais les skippers doivent encore s’entrainer ! Cafouillage pour Pogolyre à la première marque Roche NW, cafouillage pour What Else ? sous spi (merci le ferry), une cardinale « les pierres noires » avec un fort courant qui empêche les coureurs de serrer la marque ! Enfin que du plaisir.Belle victoire de VMG usinage, le mistral 750 d’Eric Yon.

Jeudi 30 mars 2017

Une première manche du championnat mythique du jeudi soir avec des conditions exceptionnelles, une petite brise de secteur sud, un temps agréable, bref une super météo pour commencer les régates. A cette occasion, on retrouve encore aux avants postes les excellents Breseis dans la petite classe et les jeunes de E. Leclerc Tourlaville pour la grande classe

Samedi 28 janvier 2017

Licence Voile 2017 : Les changements !
Cette année la licence FFV a été modifié, le tampon du médecin au dos a disparu. Il existe maintenant 3 types de licence :
Licence Adhésion : Pas de pratique de la voile.
Licence Pratiquant : Pratique de la voile loisir avec certificat médical loisir.
Licence Compétition : Pratique de la voile en compétition avec certificat de médecin compétition.En résumé : Pour la pratique de la régate au CNC ou ailleurs, il faut une licence compétition avec un certificat du médecin spécifiant l’activité en compétition. Ce certificat sera scanné et mis en ligne dans l’espace licence personnel. Cette méthodologie permettra aux club de vérifier le type de licence de chaque inscrit à une régate. Le logiciel de classement des bateaux permettra de voir si le certificat a été fourni ou pas !Pour finir, nous vous conseillons de vous rendre chez votre médecin pour obtenir un certificat valide puis de passer dans votre club préféré pour obtenir une licence 2017.Attention lors de la première régate, il sera difficile de délivrer rapidement cette licence. De plus, si le certificat du médecin n’est pas présenté, la participation du concurrent ne pourra pas être validé par le club.
Licence 2017